La Jupiler Pro League en version Light ?


Il y a un mois, la célèbre phrase de Gary Lineker lancée au soir de la victoire allemande de 1990 s’est répétée : « Le football est un sport simple, où 22 joueurs courent après un ballon pendant 90 minutes et à la fin ce sont les Allemands qui gagnent. » Le but de Mario Götze a en effet propulsé la Nationalmannschaft vers sa quatrième étoile, de même qu’elle a sonné le début de vacances bien méritées pour la planète foot !

Mais un mois et un jour plus tard, les compétitions nationales ont déjà repris un peu partout sur la scène européenne, notamment en Belgique. Auréolé de la présence de son équipe nationale en quart de finale de la récente Coupe du Monde, le football belge a désormais le vent en poupe. Cela a notamment eu pour incidence de voir certains championnats plus huppés venir saigner la Jupiler Pro League en la rendant exsangue de ses meilleurs joueurs. Le meilleur buteur Harbaoui parti au Qatar, la plus belle promesse du championnat, Batshuayi, parti à l’OM, le meilleur passeur Hazard (le frère) à Mönchengladbach, le mercato belge a surtout fait sensation dans un seul et même sens. Mais c’était sans compter sur la signature toute récente de Steven Defour à Anderlecht, lui qui avait autrefois fait les beaux jours du grand rival le Standard avant de tenter l’expérience à l’étranger et Porto.

Avec cette arrivée qualifiée ni plus ni moins de « transfert du siècle » par le président du Sporting, Anderlecht semble mieux armé encore que la saison dernière pour briguer les lauriers. Et quand on sait que la saison passée, pourtant synonyme de transition, est tombée au final dans l’escarcelle des Mauves et Blancs, comment ne pas faire de Defour et ses nouveaux coéquipiers les grands favoris au titre ?

Surtout qu’en face, la concurrence ne semble pas (encore) avoir su profiter du mercato pour venir titiller le géant de la capitale. Si le Club Brugge mise sur la continuité et la vision de Michel Preud’Homme pour faire vaciller le champion en titre, le Standard de Liège, l’autre Grand du championnat, a littéralement perdu ses meilleurs joueurs : Batshuayi, Ezekiel, Kanu, Oparé et Vainqueur partis (en attendant Ciman ?), les supporters grondent déjà face à l’absence d’arrivées pour compenser les départs. Seul Tony Watt et Jeff Louis, l’un qui sort de quelques bons matches avec le Lierse, l’autre qui provient d’une modeste formation de Ligue 1, semblent tenir la route côté renforts.

Derrière les trois grands, la question sera à nouveau de savoir quelles autres formations parviendront à se hisser au sein des P.O.1. Genk ayant perdu la confiance, Lokeren son buteur et Zulte-Waregem ses cadres, la chasse aux précieux sésames est ouverte ! La Gantoise et ses multiples transferts ou Malines en quête de renouveau pourraient en profiter.

Le début de saison en fanfare du promu Westerlo semble augurer de belles choses du côté du Kuipje, tandis que l’effet inverse se dessine progressivement au Stade du Pays de Charleroi, où les Zèbres ont raté leur départ avec un 0 pointé en trois rencontres. Le Cercle de Bruges et Waasland-Beveren tenteront encore d’obtenir leur maintien le plus tôt possible, objectif qui sera évidemment celui de Mouscron. Le club satellite du LOSC ayant obtenu la montée alors que tout le monde voyait plutôt Eupen ou Saint-Trond rejoindre la D1 possède des joueurs de qualité mais qui manquent grandement d’expérience à ce niveau. Le maintien serait en soit déjà une belle réussite.

De maintien, on espère ne pas devoir en parler du côté de Courtrai, qui a perdu son coach à succès durant l’entre-saison, du Lierse, où Menzo semble peu à peu trouver l’équilibre entre les jeunes de l’académie, les Egyptiens de Wadi Degla et les Africains du noyau, et d’Ostende, où le nouveau président Marc Coucke semble prêt à ouvrir le portefeuille afin de garantir à ses ouailles une place confortable en milieu de tableau.

Après trois journées, Anderlecht trône déjà seul en tête, tandis que l’autre Sporting, celui de Charleroi, semble déjà à la traîne. Bruges, Gand et le Standard se positionnent en haut de tableau, alors que Genk ne parvient pas à sortir d’une crise toujours plus grande au gré des matches. Mais quoiqu’il arrive, ce ne sera qu’en avril que la « vraie » compétition débutera, celle des play offs. Ah, ces chers play offs …

Publicités

À propos de alexisfontana74

Rédacteur en chef du blog Le RDV des Supporters et La Bonne Passe !

Publié le 14 août 2014, dans Analyses, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :