Newcastle : les raisons d’une remontée


Auteur d’un début de saison compliqué avec 7 matchs sans victoires et une 19e place du classement. Newcastle a montré un jeu sans ambition et une défense qui prenait souvent l’eau. Cependant, Newcastle a de la ressource, depuis un nul face à Swensea début octobre, les pensionnaires de St James Park viennent d’enchainer 5 victoires consécutives toutes compétitions confondues dont une qualification en cup face au tenant du titre City, ajouter à cela des victoires en championnats face à Tottenham et Liverpool. Et Newcastle est de nouveau dans la course à l’Europe pointant à la 8e place du classement et à 2 points de la ligue des champions. Retour sur les changements qui ont redonné le sourire aux supporters Noirs et Blancs.


Pardrew est mort vive Pardrew

Coup de sifflet final à St james Park, Newcastle vient de s’offrir Liverpool en championnat (1-0). Après une vague de critiques et d’insultes (un site internet a même été créé pour demander sa démission : sackpardrew.com ) les supporters de Newcastle scandent à nouveau le nom d’un coach qu’ils huaient une semaine auparavant. Jamais menacé par son président Mike Ashley, Pardrew n’a jamais cédé face à la pression. C’est par le travail à l’entrainement et les choix tactiques de son entraineur, que Newcastle a retrouvé la rédemption. Pardrew a réussi en 5 matchs à retourner l’opinion en sa faveur avec un changement de philosophie passant du 4-4-2 au 4-3-3. De plus Pardrew a su faire des choix de joueurs judicieux, telles que les entrées décisives du jeune Pérez ou celle de Cabella qui fait profiter l’équipe de sa technique. Mais c’est surtout grâce à une défense retravaillée que Newcastle a renoué avec la victoire.

4 clear sheet en 5 matchs

Les attaques bien garnies de City, West Bromwich et Liverpool n’ont pas réussi à tromper Krül lors de leur confrontation face aux Magpies, même constat pour le modeste Leicester. Peu d’équipes en Europe peuvent se targuer d’avoir cette statistique. La charnière Coloccini-Dummett est complémentaire. Le libero et le stoppeur aux profils très différents alliés au milieu défensif Mehdi Abeid, revenu de blessure, est la bonne surprise de cette première partie de saison. Autre surprise, Ayoze Perez qui lui s’occupe de marquer les buts sur chaque occasion qu’il se procure. Parti pour être remplaçant, le jeune espagnol qui évoluait en deuxième division espagnole à Tenerife la saison dernière, vient de marquer un but lors des trois derniers matchs. Si les magpies occupent aujourd’hui la 8e place ils le doivent pour beaucoup à leur jeune Espagnol.

Tout va très vite à Newcastle

Dans ce club, les supporters ont souvent la mémoire courte. Une nouvelle série de défaites pourrait replonger le club dans une crise. Mais au vu du jeu proposé et de l’efficacité des Magpies, Newcastle devrait empocher encore des points jusqu’à la trêve. Cependant, le chemin ne sera pas sans embuche. En effet, Newcastle doit encore affronter Arsenal, Chalsea, West Ham et United. Jusqu’ici les Magpies ont su bien gérer leurs rencontres face au membre du big four mais ont connu plus de difficultées contre des équipes de leur niveau. Avec 7 points d’avance sur le premier relégable, les supporters du nord de l’Angleterre ont de quoi voir venir.

Publicités

Publié le 11 novembre 2014, dans Analyses. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :