Archives Mensuelles: janvier 2015

Pourquoi le Real Madrid a-t-il misé autant sur Martin Ødegaard ?


A seulement 16 ans, le jeune et talentueux joueur norvégien Martin Ødegaard fait déjà parler de lui dans le monde du football suite à son transfert au Real Madrid lors du mercato hivernal. Pour s’attirer les services du prodige norvégien, le club merengue a trouvé un accord avec le club de Stroemsgodset pour un montant avoisinant les 4 millions d’euros. Mais ce n’est pas le montant du transfert qui a marqué les esprits, c’est le montant de son salaire car il touchera 45 000 euros… par semaine ! soit 180 000 euros par mois ! Seul dix joueurs de Ligue 1 gagnent plus. Pourquoi Martin Ødegaard a-t-il suscité autant d’attention ?

Lire la suite

Publicités

Interview média : parissportifs.com


Aujourd’hui, nouvelle interview avec un membre de la communauté football et paris sportifs. Nous avons le plaisir d’accueillir Noartichaud, membre du forum parissportifs.com.

Ensemble, découvrons l’envers du décor des forums de paris sportifs.

Lire la suite

The DoriaGate


doria

Dès l’arrivée de Bielsa sur le banc marseillais, la révolution était annoncée : entraînements plus intensifs, style de jeu plus offensif mais surtout il voulait donner son accord avant de recruter un nouveau joueur. Il avait aussi accepté la situation économique de l’OM (rétrécissement du budget transfert puisque non-qualification en compétition européenne et dernier mercato désastreux et coûteux). Malgré les départs de joueurs tels que Valbuena ou Mendes, Alessandrini et Dja Djédjé portent désormais le maillot marseillais.

Lire la suite

Un jour, un club #3


Vous l’attendiez tous, le voilà ! Après le dernier article présentant l’Olympique Lyonnais, en voici un nouveau, cette fois-ci consacré à l’un des clubs européens les plus historiques.

C’est avec plaisir qu’aujourd’hui, je vais vous présenter le club italien du Milan AC, à la gloire passée qui rencontre depuis quelques années de nombreuses difficultés. Lire la suite

Paris doit renverser les bols de lait


C’est un Paris légèrement revigoré qui se présentera ce soir
sur la pelouse du Parc des Princes pour y défier Bordeaux
en Coupe de France. Cette coupe, Paris l’a toujours aimé et la veut cette saison
surtout qu’il s’agit d’un des moyens les plus sûrs de ne pas faire choux blanc. Lire la suite

Incroyable Bessat !


2Porté par un intenable Vincent Bessat, auteur d’un triplé ce soir, le FC Nantes s’est imposé 3-2 sur sa pelouse face à l’Olympique Lyonnais en 16e de finale de la Coupe de France. Premiers en championnat, les Gones défiaient des Jaune et Vert un peu dans le dur ces derniers temps. Lire la suite

PUMA lance l’evoPOWER 1.2 FG


Fabregas + Balotteli

Après la sortie de la Magista par le rival de Puma, Nike, en fin d’année 2014, c’est au tour du géant sportif allemand de lancer son propre modèle. Et on peut dire que les concepteurs ont sortit le grand jeu ! Lire la suite

Lettre d’adieu d’un fan à Steven Gerrard


Steven Gerrard, quelle carrière,

Tu impressionnes de par ta fidélité envers ton club que tu as choisis depuis ton plus jeune âge, le Liverpool Football Club. Aujourd’hui, tu quittes les Reds pour rejoindre l’équipe de Los Angeles Galaxy mais souviens toi un peu ces moments magiques vécues à Liverpool où tu es devenu l’un des meilleurs milieux de terrain au monde et certainement le meilleur milieu de terrain anglais.

Nous sommes le 29 novembre 1998, à 18 ans tu portes le numéro 28 lors de ton premier match en équipe première face à Blackburn Rovers. Tu ne joues que quelques minutes en fin de match mais ton avenir commence déjà à se tracer. Cette saison tu joueras à 13 reprises. Quelques années plus tard, tu auras disputé 697 matchs. La saison 1999-2000 n’as pas été de tout repos pour toi. Il y a du bon comme du mauvais. C’est ta deuxième saison au sein de ce club, tu entres en seconde période pour le derby qui vous oppose à Everton et tu écopes de ton premier carton rouge pour un vilain tacle en retard sur Kevin Campbell, l’attaquant de l’équipe nationale qui te fait rêver. L’Angleterre que tu rejoindras peu de temps après, le 31 mai 2000 lors d’un match qui vous oppose à l’Ukraine en marge de l’Euro 2000. De plus,  tu commences à ressentir tes premières douleurs qui vont te suivre toute ta carrière avec des blessures qui vont se répéter. Oublions les mauvais moments pour retenir ton premier but, un beau jour où vous vous imposez 4-1 contre Sheffield Wednesday. Magnifique souvenir n’est-ce pas ? Par la suite, tu trouveras le chemin des filets à 182 reprises, dont 42 fois sur penalty. Pour ta troisième saison sous l’indémodable maillot rouge des Reds tu vas prouver à tes pairs que tu n’es pas là par hasard. Titularisé à plus de 50 reprises tu vas inscrire 10 buts et t’offrir le luxe de remporter pour la première fois de ta carrière la Coupe de la Ligue Anglaise et la Coupe d’Angleterre t’amenant à disputer le Community face au Champion d’Angleterre de cette même année, Manchester United, que tu vas remporter également sur le score de 2 buts à 1. Ensuite, tu vas aussi t’imposer à Dortmund contre les espagnols du Deportivo Alavés pour ta première Europa League sur le score de 5 but à 4. Un match serré jusqu’au bout non ? Cette victoire te propulse inévitablement en Supercoupe d’Europe. Toi et Liverpool vous devez de vous imposer dans le mythique stade Louis II de Monaco face au fameux Bayern Munich, vainqueur de la Champions League cette année-là. Le match est une nouvelle fois serré mais vous l’emporterez par une avance d’un unique but. C’est l’année de tous les succès pour toi, il ne te manque plus qu’à gagner la Barclays Premier League. Malheureusement pour toi, c’est la seule chose que tu ne remporteras pas dans ta sublime carrière. Nous nous rapprochons inévitablement de l’année 2003, cette année où tu exploses littéralement. Gérard Houllier, ton entraîneur depuis de toujours, te confies la lourde tâche de porter le brassard de capitaine, ce que tu feras à merveille devenant même en mars joueur du mois du championnat anglais pour la seconde fois. Suite à cette saison, le richissime club londonien, Chelsea veut de toi dans ses rangs. Tu penses que Liverpool ne progresse pas assez, tu hésites mais finalement tu décides de rester au près des tiens car désormais tu fais partie de la famille du Liverpool Football Club. La saison 2005-2006 doit être la plus belle de ta carrière. Buteur 23 fois en 53 matchs, ces incroyables performances pour un milieu de terrain font de toi pour la seconde fois consécutive le meilleur buteur de Liverpool.

En marquant un doublé lors de la finale de la FA Cup de 2006 contre West Ham United tu entres dans l’histoire. Tu deviens le seul joueur à avoir marqué en finale de FA Cup, Capital One Cup, Europa League et Ligue des champions. En parlant de Ligue des champions, c’est cette saison que tu vas la remporter pour la première fois lors d’une magnifique finale face à l’intraitable AC Milan. En seconde mi-temps, en l’espace de 6 minutes seulement vous comblez ensemble un retard de 3 buts. Tu es même à l’initiative de cette fulgurante remontée. Cette même année, tu termineras 3ème lors de la remise du Ballon d’Or.

L’accomplissement d’innombrables prouesses ! Après ces magnifiques années à gagner des trophées et mener ton équipe à la victoire les saisons qui ont suivis ont du te paraître sombre et difficile. Rythmé par les blessures et le manque de trophée, entre 2007 et 2011 il y a un gros passage à vide pour toi et Liverpool. Malgré cela, tu fais preuve de détermination et tu prouves que tu es toujours présent pour ton équipe, toujours au meilleur de ta forme. Au début de la saison 2008-2009, tu dois subir une opération au niveau de l’aine mais fidèle à toi-même, tu retrouves rapidement les terrains.

Quelques semaines plus tard, tu signes ton 100ème but contre le PSV Eindhoven lors d’un match de poule de Ligue des champions comme un signe de ta présence éternelle. Assoiffé de but, tu réaliseras ton premier coup du chapeau contre Aston Villa, victoire 5 but à 0. Quel exploit sportif ! Cependant, ta blessure à l’aine te stoppes dans ton élan. Tu es éloigné des terrains durant plusieurs semaines et comme un malheur n’arrive jamais seul, des complications des suites d’une blessure à la cheville prolonge ton éloignement. Pour ton 400ème match de championnat, toujours sous le maillot rouge, tu vas t’offrir un nouveau un coup du chapeau et avec la manière. C’était lors du derby face aux Toffees d’Everton. Cette même saison, tu remporteras la Capital One Cup, pour la troisième fois face à Cardiff City. Ta dernière saison au sein de Liverpool est sans doute l’une de tes meilleures. Tu inscris ton 100ème but en Barclays Premier League face à Newcastle. Tu es sur le point de remporter le trophée tant convoité, celui qui te manque mais Manchester City va briser tes rêves. Ils remportent la Barclays Premier League sur le fil te plaçant toi et tes coéquipiers second. Ta rage à sans doute dû être énorme mais en consolation tu obtiendras le titre de meilleur passeur du championnat. Ensuite, ton annonce (qui paraissait impossible vu l’ensemble de ta saison) fait l’effet d’une bombe. Après 17 ans passées dans ton club formateur, un vendredi 2 janvier on annonce que tu quittes Liverpool pour Los Angeles Galaxy.

Je te remercie et te félicite pour l’ensemble de ta carrière, tu as bercé mon enfance et a vendu du rêve à des milliers de jeunes qui aujourd’hui s’inspire de toi pour avancer et atteindre leurs rêves.

Bonne continuation,

Anthony Grandjean, un fidèle fan (@antho_grandjean)

Faute professionnelle pour le PSG


1387002-29736424-1600-900

Sensation à Furiani ! Malgré une avance de deux buts, le Paris Saint Germain s’est incliné (4-2) contre Bastia. Les Parisiens dans leur 4-3-3 habituel avec Nicolas Douchez en lieu et place de Sirigu avaient toutes les cartes en main pour confirmer leur retour acquis en coupe. Le club de la capitale pouvait profiter de cette rencontre pour enfin prendre les rênes de la Ligue 1 cette saison, après la défaite de l’OM hier et avant le Lyon-Toulouse de demain.

Lire la suite

Le BVB au fond du gouffre


Finaliste de la Ligue des Champions lors de l’édition 2012/2013, le Borussia Dortmund est aujourd’hui avant dernier de Bundesliga. Comment l’équipe de Jurgen Klopp a-t-elle pu en arriver là ? Lire la suite