Incroyable Bessat !


2Porté par un intenable Vincent Bessat, auteur d’un triplé ce soir, le FC Nantes s’est imposé 3-2 sur sa pelouse face à l’Olympique Lyonnais en 16e de finale de la Coupe de France. Premiers en championnat, les Gones défiaient des Jaune et Vert un peu dans le dur ces derniers temps. Tous deux éliminés de la Coupe de la Ligue, ces formations avaient à cœur d’aller le plus long possible dans cette Coupe de France. A peine le match entamé, et lors de leur première incursion, Malbranque profite d’une perte de balle nantaise pour servir Alexandre Lacazette, qui, d’une frappe enroulée du droit, dépose le jeune portier nantais Maxime Dupé (5e). Secoués par ce début de rencontre, les hommes de MDZ vont vite réagir pour essayer de recoller au score. Grâce au soutien de son douzième homme, la Brigade Loire, les Nantais vont se voir récompenser par l’intermédiaire d’Audel qui centre à ras de terre pour Vincent Bessat qui crochète et envoie une belle frappe dans les cages de Lopes (20e). Rebelote moins d’une minute plus tard quand Bessat place la même frappe croisée du gauche qui trompe une nouvelle fois le portier lyonnais (21e). Si seule la tête de Vizcarrondo, captée par Lopes, a porté un peu de danger sur le but lyonnais, le public nantais n’a eu presque rien a se mettre sous la dent jusqu’à la mi-temps. Du côté de l’attaque nantaise, Audel, Bessat et Veretout parviennent à inquiéter la défense lyonnaise, Bangoura est assez discret. Dans les cages, Maxime Dupé maîtrise son début de match, malgré deux ou trois relances un peu hasardeuses. Côté lyonnais, Rose cède sa place à Dabo, qui oblige Gonalons à passer en défense centrale avec Umtiti. Les Canaris, un peu effacés sur le plan offensif, limitent leur jeu rapide vers l’avant en ce début de seconde période, et vont le payer cash. Sur le côté droit, Lacazette lance Nabil Fekir dans l’axe qui va défier Dupé et déposer le cuir dans la cage vide (59e).

Le score redevenu de parité, les deux équipes reprennent leurs styles de jeu habituels et Schechter, entré en lieu et place du fantôme Bangoura, ne perd pas une seconde pour se montrer. Ce dernier manqua cruellement de précision en allant placer sa tête au second poteau. Lacazette, moins en vue depuis son ouverture du score, refait surface en dribblant Alhadur mais se heurte à l’arrêt de Dupé. Quelques minutes plus tard, c’est ce même numéro dix qui se fait surprendre par l’excellente sortie du portier nantais. L’entrée de Bedoya à la place de Djidji, auteur d’un bon match, fait du bien à une équipe nantaise en manque d’énergie. Alors que le FC Nantes et l’Olympique Lyonnais filaient vers les prolongations, Vincent Bessat, le héros de cette soirée, en a décidé autrement grâce à une magnifique volée suite à un centre de Nkoudou (88e). Le stade s’embrase suite au troisième but du seul et même Bessat dans ce match. Les Nantais poussent néanmoins pour tuer le match par le biais de Shechter qui ne peut qu’effleurer le ballon suite à un centre de Veretout, étincelant ce soir. Nkoudou décidément dans tous les bons coups, file à toute allure en contre et s’en va défier Lopes qui se couche bien (90e+3). Portés jusqu’au bout par son public, les Nantais s’imposent 3-2 dans un match complètement fou face aux leaders de la Ligue 1. Petite anecdote, Bessat n’avait pas encore marqué en championnat cette saison, il en a planté trois lors du même match. « Quand je marque ces deux buts d’affilée, je suis en plein euphorie. Je profite aussi du bon travail de mes coéquipiers ce soir » a commenté le héros du soir. De son côté, Michel Der Zakarian se félicitait du « gros match  » accomplis  » face à une équipe lyonnaise qui brillait ces derniers temps ». « Le Lyon est mort ce soir » a t-on pu entendre chanté avec amusement en sortant du stade. Il est difficile de leur donner tort…En championnat, les Nantais devront confirmer dès samedi prochain à Montpellier lors de la 22e journée. Les Lyonnais quant à eux, recevront Metz dimanche à 14h.

 

Clément Pédron

Publicités

Publié le 21 janvier 2015, dans Uncategorized, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :