Un derby qui a tenu toutes ses promesses


Des buts, des tensions, des rebondissements et des tweets de Jean-Michel Aulas… le 110ème derby rhône-alpin était plein de spectacle, de suspens et d’agressivité. Retour sur l’un des meilleurs matches de Ligue 1 de cette saison.

     index

Les 20 premières minutes sont totalement lyonnaises, une dizaine de tirs tentés mais peu d’entre eux sont cadrés, l’OL montre toutefois ses intentions de gagner et Njie ouvre le score à la 24ème minute suite à un bon travail de Fékir. Un tir en finesse dans la surface de réparation, 1-0. En réaction, Christophe Galtier abandonne sa défense à 5 en faisant entrer Romain Hamouma à la place de Paul Baysse.

Puis vient le tournant de la rencontre : Lindsay Rose stoppe une frappe de Max Gradel de la main dans la surface, anéantissement d’une action, carton rouge et penalty logiques. Penalty que transforme l’Ivoirien. A l’inverse de beaucoup d’entraîneurs pragmatiques, Fournier décide de ne pas faire de remplacement défensif suite à l’expulsion de Rose et fait juste redescendre Gonalons en défense centrale. La charnière Gonalons-Umtiti a bien fonctionné dans l’ensemble du match sauf sur l’action du deuxième but des Verts juste avant la pause : passe millimétrée de Corgnet pour Hamouma qui fait un grand pont à Lopes. But.

Lyon ne veut pas perdre encore un derby, surtout à domicile. Jallet marque de la tête sur un coup-franc de Fékir. Ce but reflète l’énorme performance, lors de ce match, de celui qui est actuellement LE meilleur arrière droit du football français. Les occasions s’enchaînent mais ne se concrétisent pas de part et d’autre du terrain. A noter l’excellente entrée en jeu de Clément Grenier qui fait un travail acharné pour rebooster l’attaque rouge et bleue, il devrait redevenir titulaire très bientôt, vu de son état de forme actuel.

Quand Galtier fait rentrer Diomandé, il a montré que le match nul lui convenait, il semblait satisfait de la performance de ses joueurs. Il faut souligner que malgré son coaching habituel disons… prudent, à vouloir jouer le 1-0 voire le 0-0, Galtier est un très bon entraîneur qui réagit très vite lors des rencontres importantes, et c’est efficace car grâce à lui l’ASSE est invaincue face à l’OL cette saison.

Fournier n’a pas oser faire sortir Lacazette alors qu’il a fait l’une des pires prestations de la saison et a préféré sortir N’Jie et Fékir qui à eux deux faisaient le jeu, surtout pour faire rentrer Yattara et Ghezzal qui ne sont pas des foudres de guerre. Mais il mérite des louanges pour ne pas avoir fait entrer un défenseur lors de l’expulsion de Rose au profit d’un schéma qui reste offensif car c’est rare de voir un coach réagir ainsi, surtout en Ligue 1.

La grosse déception vient donc d’Alexandre Lacazette qui, certes, revient bien en défense, mais tous ses tirs n’étaient pas bons, il n’était pas dans son assiette, comme dans la plupart des derbys qu’il a joué. Mais la statistique qui tue, c’est qu’il n’a jamais marqué face aux 5 premiers du championnat cette saison, faut-il remettre en doute ses capacités ?

Ce match confirme que Corgnet, Gradel et Hamouma sont les trois hommes forts de l’ASSE : le premier tient très bien son rôle de relayeur et lance très bien les attaques avec des passes précises, le deuxième est l’auteur des occasions les plus franches de son équipe depuis le début de la saison (son absence se ressentait pendant la période de la CAN) alors que le troisième est un attaquant sous-côté, victime du jeu habituellement très défensif des Verts depuis quelques années (23 buts en 111 matches seulement), il méritait une meilleure carrière, mais il a aujourd’hui 28 ans, donc difficile d’envisager un meilleur avenir, dommage.

Assez rare pour le signaler, l’arbitre a été très bon. Il s’agit de M. Saïd Enjimi. Il a calmé les grosses tensions entre joueurs stephannois et joueurs lyonnais en distribuant cartons jaunes sur cartons jaunes et en faisant constamment des rappels à l’ordre. Bref, entre grosses fautes, engueulades et contestations, ce derby était chaud !

Mais de nos jours, un match de l’OL n’est rien sans un tweet de Jean-Michel Aulas. Il s’est montré très joyeux et optimiste après ce derby, déjà qu’il avait encore en tête la victoire des féminines de l’OL en finale de Coupe de France.

2015-04-20_124231

Publicités

Publié le 20 avril 2015, dans Analyses, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :