PSG-TFC, le temps qui court


Sortis perdants mais grandis de leur match à Madrid, les parisiens retrouvent la Ligue 1 ce week-end. Au menu : le Toulouse Football Club mal en point cette saison. Le TFC, cette équipe contre qui Paris avait glané son deuxième titre de champion en 1994 mais aussi celle qui coûta au PSG l’une de ces célèbres crises hivernales en 2007-2008. PSG-TFC, ou quelques morceaux d’histoire du PSG.

ouverture-tfc
N’en déplaise à Zlatan Ibrahimovic, le PSG existait avant 2012 et si l’on devait ouvrir un livre d’histoire et conter au géant suédois les moments forts mais aussi douloureux traversés par le club francilien, nul doute que l’on associerait au nom de PSG trois autres lettres : TFC.

Vaincre pour nous

En 1991, lorsque Canal Plus prend les commandes du club de la capitale, les objectifs sont clairs : devenir champion dans les 3 ans. Trois ans à grandir, trois ans d’âpres luttes contre le rival marseillais, beaucoup d’émotions européennes et une pléiade de vedettes sur le pré. Trois ans à attendre cette douce soirée de titre qui arrivera le samedi 30 avril 1994. Face à un TFC indigent cette saison là, et qui connaîtra la relégation en D2, les hommes d’Artur Jorge s’imposeront grâce à un grand classique des années 90 au Parc des Princes : corner de Valdo, tête de Ricardo ! Paris peut jubiler, mais en coulisses, ce club qui n’a jamais voulu ressembler à qui que ce soit décide de tourner la page moustachue en se séparant de son ticket Jorge-Troch accusé d’être trop austère et de manquer de sourire dixit Charles Biétry. Paris engagera Luis Fernandez et mettre 19 ans pour devenir à nouveau champion (oui, ok Coucou Ibra !). Présent sur le pré, brassard de capitaine fièrement accroché à son biceps, Paul Le Guen ne le sait pas encore mais une dizaine d’années plus tard, il retrouvera le Parc des Princes pour un autre PSG-TFC resté dans les mémoires de tous les supporters parisiens.

Seulement pour nos couleurs

Nous sommes en décembre 2007 et le PSG d’Alain Cayzac historique dirigeant du club va mal, très mal. Incapable de gagner le moindre match au Parc des Princes à quelques jours de la trève hivernale, le PSG reçoit donc le TFC. Sur le banc parisien, Paul Le Guen ne convainc pas près de 12 mois après son arrivée. Sur le banc toulousain, Elie Baup s’étonne quelques heures avant la rencontre de constater Pedro Pauleta son ancien goleador bordelais si peu utilisé par l’entraîneur parisien. Le match se déroule un samedi après-midi par un temps glacial. Pour les malheureux supporters parisiens présents ce jour là dans les travées du Parc, difficile de se réchauffer lorsque quelques minutes avant la mi-temps, sur une action à priori anodine, Zoumana Papus Camara (grand ami d’Ibra décidément) ne voit pas la sortie de Mickaël Landreau et d’un coup de tête offre le ballon de but à Johan Elmander attaquant du TFC. Paris est alors au plus bas et devra batailler jusqu’à la dernière journée pour assurer son maintien en compagnie du TFC et aux dépens du RC Lens.

Une toute autre histoire

Quelques années plus tard, en 2015 donc, la donne a de nouveau changé. Paris a grandi et fête bientôt ses 45 ans. Le projet qatari même s’il tarde à se concrétiser sur le plan européen a déjà porté ses fruits à l’échelle nationale. Paris écrase la L1 et de son côté le TFC semble encore parti pour connaître une saison difficile. Ce match très déséquilibré donc devrait permettre à Zlatan Ibrahimovic d’augmenter son avance au classement des buteurs du club parisien et de reléguer un peu plus Pedro Miguel Pauleta au loin. Ce même Pauleta qui avait sa place dans le coeur des supporters parisiens avant le numéro 10 suédois. Un Ibra qui on le sait n’a jamais porté trop d’attention à ses adversaires. C’est bien dommage, à l’heure d’internet, quelques clics lui auraient permis de savoir que deux légendes brésiliennes et son pote Papus Camara sont associés pour toujours à ces six lettres : PSG-TFC …

Publicités

À propos de karimtweety

Karim, 32 ans. Rédacteur d'articles foot :-)

Publié le 7 novembre 2015, dans Uncategorized. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :