Barcelone seul leader de la Liga


Ce samedi après-midi avait lieu le choc de cette 22ème journée du championnat d’Espagne entre le FC Barcelone et l’Atlético Madrid. Et ce sont les Barcelonais qui se sont imposés sur le score de 2-1. retour sur cette rencontre.

Barcelone prend l’avantage…

Le leader face à son dauphin, la MSN face à la meilleure défense de la Liga, la meilleure équipe à domicile face à la meilleure équipe à l’extérieur… Ces statistiques viennent annoncer que ce match est le choc de cette 22ème journée de Liga à ne pas louper pour les amateurs de football.

Du côté des compositions d’équipe, Luis Enrique fait du classique alors que Diego Simeone a opté pour un schéma plutôt offensif avec un milieu à cinq et Antoine Griezmann seul en pointe.

D’entrée de match, les Madrilènes se montrent les plus dangereux avec une première occasion qui intervient à la deuxième minute de jeu signé Saul sur une frappe enroulée déviée par Bravo. L’Atlético effectue un pressing très haut empêchant le Barça de bien développer son jeu et leur faisant commettre des erreurs dans leurs passes, leurs contrôles. Ce pressing va s’avérer payant car l’Atlético ouvre le score grâce à Koke suite à un centre de Saul. Ce but part d’une touche suite à un mauvais contrôle de Neymar. Sensation au Camp Nou. 1-0 pour les Colchoneros. Le Barça va par la suite tenter de réagir mais n’arrive pas à déborder le bloc très compact de l’Atletico. Le Barça ne se crée pas vraiment de grosses occasions tandis que Madrid arrive à effectuer des phases construites comme en témoigne la frappe de Augusto (20ème) qui passe juste à côté des buts de Bravo.

Après une première demi-heure très compliquée, les Barcelonais arrivent à réagir et trouvent le chemin des filets grâce à Lionel Messi qui trompe Oblak suite à un centre en retrait de Jordi Alba. Cela faisait quelques minutes que le Barça était en train d’étouffer l’Atletico qui n’arrivait plus à se relancer. La physionomie du match change complètement. Le Barça a désormais pris le contrôle du jeu et à la 38ème minute de jeu, Luis Suarez inscrit son 19ème but en Liga. Sur un long ballon de Dani Alves, l’international uruguayen met son corps en opposition et effectue une frappe à ras de terre qui passe entre les jambes du portier madrilène.

Par la suite, l’Atlético commence à durcir le jeu et à la 44ème minute, Filipe Luis est exclu après une grosse semelle sur le genou de Messi. Le brésilien, qui jouait déjà très dur avec l’argentin depuis le début du match, a commis une faute trop dangereuse pour pouvoir rester sur le terrain. 2-1 pour le Barça à la mi-temps.

Cette première période a été marquée par une bonne demi-heure des Colchoneros qui ont effectué un très bon pressing gênant beaucoup le Barça, qui a même fini par encaisser un but. Mais par la suite, les hommes de Luis Enrique ont commencé à prendre le contrôle du jeu, se traduisant par deux buts. Le Barça mène à la mi-temps et sera en supériorité numérique toute la seconde période.

…et le conserve jusqu’à la fin

C’est donc à dix que l’Atlético doit tenter d’égaliser pour repartir avec au moins un point du Camp Nou. Jesus Gamez remplace Gabi pour que les rouges et blancs se retrouvent de nouveau avec quatre défenseurs.

Durant ce deuxième acte, les Colchoneros ont totalement le pied sur le ballon. Le Barça n’a pas la même intensité que lors des 45 premières minutes et se contente de défendre. Ce qui est assez dangereux puisque les Blaugranas ne mènent que d’un but. D’ailleurs l’Atlético passe tout près de l’égalisation à la 56ème minute de jeu sur un centre de Carrasco dévié par Antoine Griezmann. Mais Bravo repousse le ballon de manière improbable du pied droit. Barcelone joue avec le feu et l’on se met à croire à un possible retour de l’Atlético malgré l’infériorité numérique.

Mais un évènement va venir ruiner leurs espoirs: l’expulsion de Diego Godin à la 65ème minute. L’Uruguayen effectue un tacle très en retard sur son compatriote Suarez alors qu’il n’y avait aucun danger. L’arbitre sort un carton jaune, le deuxième pour Godin. L’Atlético se retrouve à neuf. Savic remplace dans la foulée Antoine Griezmann. Madrid se prive de son attaquant pour les 25 dernières minutes. Le match semble plié.

La suite de la rencontre va confirmer cela avec une équipe du Barça qui va contrôler le ballon et tenter de marquer ce troisième but. L’Atletico s’offre tout de même un coup franc de la dernière chance à la 90ème mais cela ne donne rien. Le Barça s’impose 2-1.

L’Atlético a commencé cette deuxième période comme la première, avec de l’envie. Pendant vingt minutes, les Colchoneros ont posé des problèmes aux Barçelonais et ne sont pas passés pas loin de l’égalisation. ce qui aurait été un exploit. Mais la suite des événements, notamment l’expulsion de Godin, ont ruiné les derniers espoirs des Madrilènes de ne pas perdre ce match. A noter aussi que l’Atlético a perdu Augusto à la 76ème sur blessure. Les hommes de Diego Simeone enchaînent une deuxième défaite consécutive en une semaine tandis que le Barça prend seul les commandes de la Liga avec trois points d’avance sur son adversaire du jour et sept sur le Real qui n’a pas encore joué. Barcelone prend une bonne option pour le titre de champion…

Publicités

Publié le 30 janvier 2016, dans Analyses, Uncategorized, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :