Ce qu’il faut retenir de Napoli-Milan (1-1)


Au match aller, en octobre dernier, le Napoli a infligé un joli 4-0 à Milan à San Siro. Ce soir, le match était nettement moins déséquilibré, mais le dauphin de Serie A a tout de même marqué une certaine domination, nous allons analyser au cas par cas les acteurs importants de ce match très plaisant.

 

Le scénario du match en quelques mots

Après une première demi-heure plutôt calme, Naples ouvre le score par l’intermédiaire d’Insigne à la 39ème minute. Ce but réveille le Milan. Juste avant la pause, Honda, bien servi côté droit par Montolivo, centre pour Bonnaventura à la conclusion d’une jolie action. La seconde mi-temps ne changera rien au niveau du score mais sera plaisante. Ce match nul n’arrange personne : Naples laisse un avantage à la Juventus pour la course au titre tandis que le Milan fait statu quo à la 6ème place, première place non-qualificative pour l’Europe.

Donnaruma, l’autre Gigi

16 ans et déjà le patron de la défense milanaise, Gianluigi Donnaruma vit un rêve d’enfant. Plus il joue de matches, plus il accumule les exploits. Il est le héro des 15 dernières minutes du match en renvoyant des frappes terribles d’El Kaddouri et d’Higuain, pour ne citer que celles-ci, alors que la défense milanaise commençait à souffrir dans les derniers instants du match.

Zapata, la renaissance

Arrivé au Milan en 2012 avec la mission de jouer aussi bien que ses prédécesseurs Nesta et Thiago Silva, Zapata n’a jamais satisfait les supporters, devenant ainsi Cristian Zavatta. En l’absence d’Alessio Romagnoli, il est aligné comme titulaire pour notre plus grand bonheur. En effet, il s’est montré costaud, habile et acrobatique, à l’image de ce dégagement-bicyclette sous le nez du grand Higuain. Il s’est jeté sur tous les ballons. Il est également bien aidé par ce vieux briscard d’Alex

Le réveil Honda

Accueilli tel une rockstar en janvier 2014 pour ensuite chauffer le banc pendant plus d’un an, l’ex-futur Nakata retrouve le niveau qu’il avait au CSKA Moscou. Rapide et technique sur son côté droit, il est à l’origine du but milanais, il est dans la continuité de son évolution au sein du club milanais, après trois bonnes prestations qui nous laisse optimistes pour la suite de la saison.

Koulibaly, l’impérial

Non, Didier Deschamps ne pourra pas sélectionner Kalidou Koulibaly, et c’est bien dommage. Le Sénégalais était impeccable face aux intrusions de Bacca dans la surface et aux accélérations dangereuses de Niang. Il compensait le manque d’efficacité de Raul Albiol lors des rares offensives sérieuses des milanais. L’ex-madrilène était plus prompt à faire des relances plutôt que d’aller à la lutte physique, serait-il en fin de course ?

Insigne, l’artiste

Comme nous l’avons dit dans l’un de nos articles antérieurs, le Napoli possède un effectif magnifique, la cerise sur le gâteau se nomme Lorenzo Insigne. Il plane au dessus du lot. Buteur et très actif sur son côté gauche, il a su trouvé les solutions pour mettre en difficulté la défense milanaise, à l’image de son adversaire direct Ignazio Abate parfois dépassé. Il peut être aussi celui qui va mener l’Italie à la conquête de l’Euro 2016 !

 

Même si les défenseurs ont été très forts, ce match n’était pas pour autant un match tactique. Le Napoli, qui a monopolisé le ballon (69% de possession de balle), a exercé un pressing très haut, permettant au trident offensif Insigne-Higuain-Callejon de se procurer quelques occasions. Le Milan a préféré jouer en contre, en défendant très bas, mais les phases offensives étaient difficiles à exécuter face à l’omniprésence tentaculaire des napolitains. Un match agréable dans l’ensemble.

 

 

Publicités

Publié le 23 février 2016, dans Analyses, Uncategorized, et tagué , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :