Archives Mensuelles: mars 2016

Pas de vainqueur dans ce Klassiker


Ce samedi soir avait lieu du côté de l’Allemagne le choc entre le leader et son dauphin. A savoir le Bayern Munich et le Borussia Dortmund au Signal Iduna Park pour le compte de la 25ème journée de Bundesliga. Malgré un match plaisant à regarder avec du jeu et de l’intensité, les deux équipes se sont neutralisées sur le score de 0-0. Analyse de ce match.

Des occasions mais pas de buts

Le match démarre d’entrée avec une première frappe signée Marco Reus (3ème) sur contre-attaque, même si elle est contrée. Thomas Muller frappe au dessus deux minutes après. On voit deux équipes assurant un gros pressing sur les phases défensives et ayant une réelle envie de jouer vers l’avant lorsqu’elles ont le ballon. Ce qui provoque un match décousu et riche en occasions. Les deux équipes se rendent coup pour coup. Du côté du Bayern, c’est notamment Douglas Costa qui se montre avec d’abord une tentative qui passe au dessus (10ème) puis un face-à-face avec Bürki perdu (28ème). Le Borussia se montre aussi dangereux avec à la baguette Mkhitaryan qui sert d’abord parfaitement Aubameyang en profondeur (11ème) puis Durm (20ème) mais Neuer est vigilant. La dernière grosse alerte du côté de la défense du Bayern intervient à la 27ème avec Aubameyang qui adresse un superbe centre à Marco Reus. Mais l’international allemand ne peut armer sa frappe.

La première demi-heure a donc proposer du beau jeu et des occasions des deux côtés du terrain. Le dernier quart d’heure restera toujours aussi plaisant à voir même s’il y a moins de situations. Les joueurs ont en effet beaucoup donné et les défenses restent solides. Mais le Bayern se montre à nouveau dangereux juste avant la mi-temps avec deux tentatives coup pour coup signées Arjen Robben qui voit d’abord le gardien capter sa tentative avant de retenter sa chance qui passe juste à côté. Des occasions mais pas de but dans cette première période. 0-0

On a vu une premère période assez plaisante avec du jeu et des occasions. On voit de suite qu’il s’agit du choc entre le leader et son dauphin. Les deux formations jouent propre, vers l’avant mais les gardiens sont aussi au rendez-vous. Le Bayern et le Borussia enchaînent très bien jeu placé et jeu rapide même si le Bayern a plus monopoliser le ballon dans ce premier acte (58% de possession). Le match est serré et on a dû mal à imaginer que le score en reste là…

Match nul mais avantage Bayern

La seconde période repart sur les mêmes bases avec Aubameyang qui se montre dès la 51ème mais bute sur une bonne sortie de Neuer. Malgré cela, c’est le Bayern qui va plutôt prendre l’avantage dans le jeu et se montrer dangereux sur des tentatives de Robben (55ème et 59ème) et de Vidal (56ème). L’international chilien voit même Bürki repousser de manière réflexe sur la barre transversale sa demi-volée (64ème). Dortmund peut dire merci à son gardien qui a répondu présent dans cette rencontre.

Par la suite, les deux équipes vont se neutraliser, ayant du mal à cadrer leurs tentatives. La fin du match approche et le score est toujours nul et vierge. C’est le BVB qui va se créer la dernière occasion de la rencontre avec un superbe centre d’Aubameyang pour Ramos mais ce dernier rate complètement sa tête (88ème). Fin du match au Signal Iduna Park: 0-0.

Si aucune des deux équipes n’a réussi à faire trembler les filets, on a quand même vu un bon match. Bavarois et Dortmunder ont montré une réelle envie de jouer vers l’avant et de marquer. Ce 0-0 reflète plus la réelle performance des deux gardiens et pas un manque de motivation des joueurs pour tenter de faire trembler les filets. Du côté de Dortmund, Aubameyang a pris les rênes de l’attaque et s’est crée beaucoup d’occasions. Il aurait même pu être passeur sur de beaux centres pour Reus et Ramos notamment. A noter le bon match de Mkhitaryan qui a été très propre et a fait des passes qui auraient pu amener des buts. En revanche, Marco Reus a vécu une soirée plutôt difficile, ayant du mal à déborder la défense bavaroise. Enfin, on oubliera pas non plus le très grand match de Bürki qui est celui qui a empêché à Dortmund de perdre ce samedi.

Du côté du FCB, on a vu un Robben très actif offensivement ainsi qu’un Douglas Costa qui aurait pu lui aussi inscrire un but dans ce choc. Petit point négatif: le match moyen de Robert Lewandowski qui n’a pas réussi à se procurer une occasion. Mais l’international polonais à tout de même était propre dans son jeu dos au but et aurait aussi pu être passeur décisif.

Cette rencontre aurait donc pu se terminer par un vrai score de Bundesliga, à savoir avec beaucoup de buts. Mais les gardiens en avaient décidé autrement. Le Bayern est l’équipe qui peut se satisfaire le plus de ce résultat car il permet aux hommes de Pep Gaurdiola de garder cinq points d’avance sur son adversaire du soir. Le Borussia avait une réelle opportunité de recoller au Bayern et de relancer totalement le suspense pour la course au titre. Mais Aubameyang et Cie devront cravacher s’ils veulent conserver leurs chances.

Publicités