Archives d’Auteur: killian

Euro 2016 : bilan des phases de groupe


Les matchs ont été nombreux lors des phases de groupe de cet Euro, en raison de l’élargissement de la compétition à 24 équipes. Nous les avons tous regardés pour démontrer les équipes et les individualités qui nous ont plu, les plus surprenantes mais aussi les plus décevantes. Bilan.

 

On a aimé

 

L’Italie a été la première grande sensation de cet Euro. Après une semaine de matchs d’Euro peu emballante, où même les favoris ont eu des difficultés, la Squadra Azzura a su faire ce qu’elle sait faire depuis toujours : surprendre tout le monde. Grâce à son noyau dur Lire la suite

Publicités

Belgique – Italie = 104 €


Type du résultat : Match nul, score 1-1

Cote : 5.20

Misez 20 €,  gagnez 104 € !

Bonus :

Lire la suite

L’Italie va vous surprendre à l’Euro 2016, voici pourquoi …


1er juillet 2012, l’Italie se hisse jusqu’en finale de l’Euro à la surprise générale. Quatre ans plus tard, les paramètres sont les mêmes : l’Italie compte des joueurs importants indisponibles, le sélectionneur n’a toujours pas trouvé d’équipe-type et les experts ont de suite rayé cette équipe de la liste des favoris pour l’Euro 2016. Pourtant, l’Italie peut vraiment réitérer un exploit européen.

 

Le dernier championnat d'Europe remporté par l'Italie date de 1968

Le dernier championnat d’Europe remporté par l’Italie date de 1968

 

Une sélection très intéressante

 

Analysons les composants importants de l’équipe, en commençant par le sélectionneur, Antonio Lire la suite

Cristian Brocchi réussi son 1er test (et peut remercier Bacca !)


Après le limogeage controversé de l’entraîneur du Milan AC Sinisa Mihajlović, c’est l’entraîneur de la Primavera du club rossonero Cristian Brocchi qui le remplace.

C’est donc sur la pelouse de la Sampdoria, 13ème au classement de la Serie A, que cet entraineur inexpérimenté va devoir faire ses preuves.

Le Milan étouffé puis restabilisé

Mais la première mi-temps est plutôt contrôlée par la Samp’. Cette équipe a une maîtrise assez conséquente du ballon et se crée les occasions les plus dangereuses. D’ailleurs, la première grosse occasion de ce match est gênoise. Le tir de la tête de Fabio Quagliarella est détourné par Dodô dans le but de Donnaruma, mais le brésilien est signalé hors-jeu. Le Milan s’en sort bien sur ce coup, car la défense a été totalement dépassée sur cette action.

Les rossoneri ne répliquent qu’à la 32ème minute. Abate centre pour Bacca qui exécute un tir à bout portant mais le portier gênois Viviano a fait un arrêt réflexe.

Balotelli, titulaire en l’absence de M’Baye Niang (blessé), fait preuve d’une certaine aisance avec le ballon mais le monopolise trop et ralentit totalement la construction du jeu milanais. Il rate tout ce qu’il entreprend, il est impertinent, à l’image de ses innombrables coup-franc ratés. Il n’y a aucune communication entre lui et son partenaire d’attaque Carlos Bacca, qui lui, essaye de se montrer plus incisif en se créant des occasions concrètes.

La Samp se montre encore plus dangereuse en seconde mi-temps. Elle exécute un pressing plus agressif et le jeu de passe est plus performant, notamment dans les 30 derniers mètres. Ils s’échangent beaucoup de ballons dans les 20-25 derniers mètres mais les défenseurs milanais arrivent à contenir les attaquants et les empêchent de tirer au but. La première occasion sérieuse de la seconde mi-temps intervient à la 64ème minute. Montolivo sert Bacca aux 16 mètres, mais le colombien voit sa frappe croisée déviée par Viviano. Quagliarella lui répond une minute après avec un tir à 6 mètres du but milanais mais Gigi Donnaruma fait une parade incroyable.

Servi côté droit par Bonnaventura, Bacca ouvre le score d’une frappe à ras-de-terre. Avec ce but, il devient seul 2ème meilleur buteur du championnat avec 16 buts, loin derrière Higuain et ses 30 pions.

La Sampdoria tente à quelques reprises de revenir au score. Mais le Milan tient le score jusqu’au bout.

La victoire est là. Le Milan conforte sa 6ème place au classement après la défaite de Sassuolo ce week-end et peut espérer une qualification en Europa League.

Brocchi, la bonne pioche ?

Cristian Brocchi fait bonne impression pour son premier match en tant qu’entraîneur de l’équipe première du Milan AC. À l’inverse de son prédécesseur plutôt porté sur la contre-attaque, il instaure une tactique basée sur la possession et des attaques par les ailes. Il a marqué de son empreinte sur ce match. Mais saura-t-il confirmer ? En sachant que chaque nouvel entraineur du Milan depuis 2014 (Seedorf, Inzaghi, Mihajlović) a commencé par faire bonne figure avant d’échouer. Il est donc normal de douter encore des capacités réeles de Brocchi, sans compter son inexpérience dans le métier. Mais vue sa connaissance du club (il a porté le maillot du Milan de 2001 à 2008, et remporté 2 Ligues des Champions) et les entraineurs qu’il a fréquenté au cours de sa carrière (Ancelotti, Pioli, …), on peut croire qu’il a acquis une certaine connaissance du football et de la tactique et qu’il saura comment gérer ce club où règne le désordre.

En tout cas, les supporters milanais espèrent que ce changement d’entraîneur systématique depuis 2014 va cesser et que le club puisse se lancer définitivement sur un projet stable et durable pour redorer le blason.

 

 

 

Et si l’OM était racheté par ses supporters ?


Depuis ce lundi 11 avril, un pot commun est lancé par des supporters de l’OM pour racheter le club phocéen. Les promesses de don ont dépassé les 400 000 € !

Ce croundfounding virtuel permet de voir si le rêve de tous les supporters de l’OM peut devenir réalité. Vous pouvez contribuer à cette cagnotte en suivant le lien suivant

>>> https://www.lepotcommun.fr/pot/rachetons-l-om

 

Agissez ! Pour que le club le plus emblématique de la Ligue 1 redore son blason !

Ce qu’il faut retenir de Napoli-Milan (1-1)


Au match aller, en octobre dernier, le Napoli a infligé un joli 4-0 à Milan à San Siro. Ce soir, le match était nettement moins déséquilibré, mais le dauphin de Serie A a tout de même marqué une certaine domination, nous allons analyser au cas par cas les acteurs importants de ce match très plaisant.

Lire la suite

Paris vs Lyon, acte 4


Un enième PSG-OL en guise de huitième de finale de Coupe de France. Si les Parisiens ont toujours gagné face à Lyon cette saison, les Gones n’ont pas abdiqué et comptent bien se qualifier pour le tour suivant.

téléchargement

Lire la suite

PSG-OL : pariez pour gagner gros


Victoire de Paris en prolongation, avec les 2 équipes qui marquent dont un but de Di Maria

côte : 10

Misez 100€, remportez 1000€ !

Pour les plus fous, le but de Thiago Silva est côté à 8 !

 

 

Éder aux pieds d’argent


De Criciuma à l’Inter, en passant par Empoli et la Samp, Eder a connu des moments de doute et de faiblesse avant de connaître le haut niveau du football italien et ses premières sélections en équipe d’Italie.

images

 

Lire la suite

Sainté gagne à l’arrache


Entre une équipe de Saint-Étienne stagnante au niveau de ses dernières performances et une équipe de Lyon en période de ressaisissement, le suspens de ce derby était à son comble. Mais les Verts ont su trouver une tactique très… surprenante pour se défaire de son rival (1-0)

téléchargement

 

Lire la suite